Imagine For Margo

Dimanche 19 Juillet 2015

Stéphane HAMONIC (6195ème – 9h22)

Le dimanche 19 juillet 2015, sous une chaleur écrasante, Stéphane Hamonic, parmi 16 000 cyclistes amateurs et professionnels, s'est élancé sur le parcours de l'étape du Tour de France qui eu lieu dans les Alpes. Le parcours reliait Saint-Jean-de-Maurienne à La Toussuire. Ce grand rendez-vous a eu lieu cinq jours avant les professionnels (Victoire de V.Nibali). Cette étape ne s'est pas faite avec le maillot du CC Plancoët, mais sous le maillot d'une association caritative «» qui a permis de lever plus de 20 000€ de fond contre le cancer des enfants.
« J'avais ce projet à cœur depuis longtemps, il reflète mes convictions et mes valeurs morales, il reproduit aussi les valeurs cyclistes, l'effort et la pugnacité » souligne l'intéressé.

138 kilomètres que les concurrents ont parcourus sur routes fermées et dans les mêmes conditions que les champions de la Grande Boucle. Le dénivelé dépassait allègrement les 4 000 mètres, soit 61 kms de montées. Pour les matheux, 44 % du parcours fut en ascension.
"L'ambiance est extraordinaire ! Une vraie ambiance du tour de France vue de l'intérieur du peloton, les motos, les voitures dépannages, les journalistes, le public qui nous encourage, cela donne la chair de poule" s'exclame notre licencié.

Après le départ matinal à Saint-Jean-de-Maurienne, les cyclistes affrontèrent d'emblée 15 kms de pente sinueuse et étroite avec le col du Chaussy (1533 m), un col inédit depuis la création du tour de France. Après quelques kilomètres dans la vallée et plusieurs arrêts, pour course neutralisée, liés à des accidents, ce fut ensuite le long et terrible enchaînement du col du Glandon (1924m) puis du col de la Croix de Fer (2067 m) soit une montée de 25 kms à 7 % !

"J'ai bien monté le Glandon et j'ai pu accélérer dansla Croix de Fer où j'ai pu gagner de précieuses places " analyse-t-il.
A peine descendu le col de l'autre versant et sans répit, le peloton s'attaquait au terrible col du Mollard (1638 m) kms à 6.8 % pour finir avec l'interminable montée finale vers La Toussuire (1705 m) 18 kms à 6.1%.
Stéphane fini dans le premier tiers dans le classement final et 428 ème dans sa catégorie M4 .
«J'ai bien géré mes efforts dans les montées et je réussis à finir frais, mais je n'aurais pas fait une ascension de plus, question chrono, dommage que la course soit ralentie et neutralisée à plusieurs reprises, cela m'a faitperdre beaucoup de temps, je m'étais fixé 6h30 comme objectif et je mets 2 h de plus, peu importe, la condition physique est là et la générosité des contributeurs qui m'ont soutenu dans ma démarche aussi » conclut-il avec un sourire satisfait en tenant sa médaille autour du cou.

http://www.alvarum.com/stephanehamonic

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*